Présence de sang dans le lait : pourquoi ?

mamelons crevasses

Certaines mamans s’affolent lorsqu’elles constatent qu’il y a du sang dans le lait maternel. Ne paniquez pas si vous rencontrez le même problème, de toute façon, ce n’est pas une raison pour arrêter d’allaiter.

Les pathologies mammaires

Les pathologies mammaires sont à l’origine de la présence de sang dans le lait. Ce n’est pas rare qu’une femme enceinte un écoulement de sang au niveau des seins au cours du dernier trimestre de sa grossesse. Cela est dû à la prolifération de la glande mammaire, causant des lésions plus ou moins graves au niveau des canaux lactifères. Cela ne devrait pas être inquiétant car tout doit disparaître dès les premières montées de lait, c’est-à-dire lorsque le bébé est né et qu’elle commence à l’allaiter. Les troubles ne doivent pas empêcher la maman d’allaiter, au contraire, l’allaitement peut aider à guérir vite. Dans le cas où les saignements persistent, dans les deux mois qui suivent l’accouchement, il est préférable de voir un médecin et réaliser des examens : mammographie et biopsie. La consultation est recommandée surtout si vous constatez une tumeur ou un bouton douteux sur les seins.

Les solutions

présence sang dans le laitS’il ne s’agit que de simples mamelons crevassés, il faut faire en sorte de limiter les causes : air particulièrement sec, savon non adapté, parfum. Les mamelons crevassés font extrêmement mal et encore pire lorsque vous allaitez. De ce fait, l’utilisation d’un tire-lait électrique est souvent recommandée, plus d’infos ici. C’est une bonne solution pour extraire le lait de vos seins, c’est sans douleur et plus rapide. Ensuite, il suffit de nourrir bébé à l’aide d’un biberon, une aubaine pour vos tétons qui souffrent ^^.
Aujourd’hui, pour soigner les crevasses, il faut se tourner vers des professionnels qui vous apprennent à bien allaiter. Parfois, vos mamelons s’abiment en allaitant car bébé ne tête pas comme il faut. Il existe des pommades spécifiques pour venir à bout des crevasses, elles sont généralement à base de lanoline. Lorsque les douleurs sont insupportables, les analgésiques peuvent être prescrits. Notez que la présence de lait dans le sang et les crevasses ne sont pas néfastes pour votre enfant sauf s’il s’agit de pathologie plus grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *